Pour réussir, un changement vers l'holacracie nécessite un changement de culture d'entreprise

Chaque jour, de plus en plus d'organisations cherchent à changer leur manière de fonctionner, radicalement. Ces changements bouleversent les organigrammes, les processus,... tout ceci dans le but de faire revivre le duo individu-collectif, liberté-responsabilité. 

Un superbe exemple de ces nouvelles initiatives est le modèle de l'holacracie. Vous trouverez plus de détails et la définition de ce modèle de Bernard Marie Chiquet de janvier 2016: https://vimeo.com/153494239

Chez Talkin' To Me? nous trouvons ces nouvelles initiatives très intéressantes. 

Cependant, il faut absolument garder à l'esprit que ces nouvelles structures demandent de nouvelles cultures d'entreprises. Un nouveau organigramme seul ne peut pas fonctionner, il doit être accompagner d'un changement d'attitude et de comportement de l'ensemble de l'entreprise. Et c'est là que nous intervenons : aider les entreprises à transformer les cultures d'entreprises. 

Vous trouverez ici le témoignage d'une déçue de l'holacracie, donc l'échec lui semble dû à un manque de focus sur la culture.

"Holacracy was a perfect distraction from what we really should have talked about. As it mainly focuses on the operating model, not on believes, culture, strategy, behavior or anything else that really matters and could possibly have made a positive difference for our future, the old patterns survived.”

https://medium.com/@juliaculen/holacracy-not-safe-enough-to-try-434c748238e6#.9ex002bxr